A la Une !

 

 

Restauration de la gravière de Veyrignac, les résultats, 5 ans après travaux :

 

Neuf habitats d’intérêt communautaire sont présents (cinq étaient cités avant travaux) avec apparition et/ ou nette augmentation des milieux alluviaux pionniers : herbiers aquatiques des eaux calmes à peu courantes (code Natura 2000 3150), herbiers à characées (3140), gazons amphibies vivaces et annuels (codes Natura 2000 3110 et 3130), végétations des grèves alluviales du Bidention et du Chenopodion (code Natura 2000 3270), mégaphorbiaies riveraines (6430) ;

  • Présence de 26 plantes et 3 bryophytes d’intérêt patrimonial, dont 5 espèces protégées, 1 plante menacée de disparition en France, 2 plantes menacées de disparition en Aquitaine et 22 espèces déterminantes pour les ZNIEFF en Nouvelle-Aquitaine. En 2013, 5 plantes d’intérêt patrimonial, dont 2 plantes protégées en France (Pulicaire commune et Laîche fausse-brize) et 1 menacée en Aquitaine avaient été recensées avant travaux.
  • Lindernie des marais (Lindernia palustris), apparition remarquable de plusieurs milliers de pieds de cette plante protégée et menacée en France sur différentes stations du site, que ce soit sur les grèves des trois bras morts que sur les rives exondées de la Dordogne.
  • Pulicaire commune (Pulicaria vulgaris) : plante protégée en France et quasi-menacée d’extinction en Aquitaine, présente sur le site avant travaux sur une station. Entre 300 et 500 pieds se répartissant sur sept secteurs du site ont été observés sur des grèves alluviales des bras et de la Dordogne.
  • Pâturin des marais (Poa palustris) : forte augmentation en nombre de stations et de pieds de cette plante menacée en Aquitaine sur le site, espèce surtout présente ici au niveau des mégaphorbiaies et au sein des fourrés alluviaux.
  • Scirpe des bois (Scirpus sylvaticus) : deux stations de cette plante protégée en Aquitaine ont été observées sur les berges du bras mort reconstitué.
  • Cardère poilu (Dipsacus pilosus) : deux pieds de cette plante protégée en Aquitaine ont été observés au sein de l’ilot boisé du site.

 

  • Présence de faune d’intérêt patrimonial : fraie du brochet, nidification certaine du Héron cendré, nidification probable du Grèbe castagneux et du Petit Gravelot, nidification possible de l’Aigrette garzette, Loutre d’Europe, Ecaille chinée, OEdipode aigue-marine, Anax napolitain.

  

L’Oedipode aigue marine (Sphingonotus caerulans) est nommé aussi le Criquet à Ailes bleues

 

Cet insecte a été observé sur la zone centrale du site, au sein d’une végétation de friche alluviale ouverte. D’après la littérature consultée, cette espèce semble très rare en Dordogne puisqu’elle y a déjà été recensée qu’une seule fois (Gérard Garbaye 2017 – site de l’INPN).

  

Oedipode aigue marine (Sphingonotus caerulans)